« Je suis heureux de partager mon expérience de chef d’entreprise au Sénégal. Je suis un jeune chef d’entreprise de 28 ANS .Tout d’abord un petit récap de mon parcours professionnel :
1) Livreur de Pizza DOMINOS
2) Technicien de Surface ou Homme de Ménage (SZNET)
3) Chargé de Clientèle (VOLKSWAGEN, CANAL +, SFR, ORANGE)
4) Responsable Grand COMPTE (AIR LIQUIDE)
5) INGENIEUR D’AFFAIRES (ATCHOM SUD DE LA France)

Voilà mon parcours, je suis un vendeur dans l’âme, j’adore aller prospecter, convaincre les gens de mon projet, de mon produit, de mes idées.

Le tilt : après 5 ans d’absence je suis rentré au SENEGAL pour les vacances en 2011 ; j’ai observé un changement des mentalités, de la société, des infrastructures. J’ai commencé à cogiter sur un retour au bercail.

Le déclic : en 2012 pas mal de bouleversement ont eu lieu, beaucoup de jeunes commencent à rentrer au SENEGAL, et je me suis dit pourquoi pas moi .Par ailleurs, le changement de régime nous poussait à être optimiste.

La décision : en juillet 2013, j’appelle mes parents et je leurs dit que je rentre cet été définitivement. Dans mes bagages un PROJET que je bachote depuis 4 ans.

CRÉER LA PREMIERE ENTREPRISE DE PISCULTURE DU SENEGAL

Voici deux ans après, ma pisciculture est née devenant ainsi la première entreprise de pisciculture au Sénégal. Nous allons produire 250 tonnes de poisson pour 2015 et 2016 pour le marché central de poisson de Dakar.
Je suis rentré pour faire du business, pas pour faire du social. L’entreprise est par essence sociale car elle crée des emplois, elle paie des impôts.

Si j’ai une chose à dire aux jeunes sénégalais « Dans le débat au Sénégal, du verre à moitié plein ou du verre à moitié vide, soyez celui qui va vendre les glaçons ». Moi je suis un vendeur de glaçons ! Vendez les glaçons ! »

Bachir Niang


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by AATD & AC.
© 2016 Sénégal Network – Back to Galsen, tous droits réservés